Les genres d’interventions en plomberie dont vous-mêmes êtes capable de résoudre

Faire appel à un plombier n’est pas toujours indispensable quand il s’agit d’entreprendre de petits travaux d’entretien au quotidien. Au travers de méthodes simples, découvrez les bonnes pratiques de plomberie. L’essentiel à comprendre concernant l’installation et remplacement de vos équipements plomberie sont aussi disponibles sur ce blog.

faire usage d’un compteur afin de localiser d’où provient la fuite

Une importante fuite d’eau s’explique fréquemment par une hausse anormale de facture d’eau par rapport à votre consommation ordinaire.

La première chose à faire consiste à fermer le compteur pendant au moins une demi-journée, voire une journée entière.

Après l’avoir stoppé, notez ce qui est indiqué sur le compteur. Faites de même quand il sera rouvert. Calculez l’écart entre les deux chiffres pour obtenir la quantité exacte d’eau perdue :

reparation-fuite

  • Commencez par freiner l’alimentation en eau via le robinet principal localisé en aval du compteur. Attendez 12 à vingt quatre heure avant de le réactiver.
  • Commencez par jeter un coup d’oeil au niveau du compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau exprimée en mètre cube . Ne perdez pas d’oeil les autres unités en hectolitres, décalitres et litres alignées à droite de la virgule. Quand les 12 à 24 heures se sont écoulées, rouvrez votre compteur et notez les indications pour pouvoir connaitre la quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Reprenez votre bloc-papier et stylo ; notez de nouveau ce qui est affiché sur votre compteur d’eau après l’avoir relancé. Faites sortir de l’eau à votre robinet ; ne perdez pas le compteur de vue . Quand ce dernier continue à tourner, cela signifie que votre tuyauterie fuit. Relevez l’indication finale après l’avoir coupé de nouveau . Prenez votre calculette et tentez de rapprocher les résultats pour déterminer l’écart et connaître le volume d’eau perdu. Divisez ce chiffre par douze ou par vingt quatre, notamment selon la durée de la coupure, pour connaître le débit réel de fuite d’eau.
  • Une fois tous les éléments d’informations réunis : présence de fuite d’eau , débit et volume exact de perte d’eau… Vous pouvez dès lors inspecter toutes vos installations et robinets à problèmes pour combler la fuite.

Marre des problèmes de fuite de canalisation ? Les conseils indispensables

Quand il s’agit d’une fuite d’eau, cela ne peut être nécessairement autre qu’un problème de défectuosité d’un raccord ou d’un tuyau.

  • Quand la fuite provient d’un tuyau en Cu :

Obturez efficacement une fuite de canalisation au niveau d’un tuyau en cuivre en vous servant d’un ruban adhésif « autoamalgamant » ou d’un mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Le raccord fuit : Ce qu’il faut faire

Pour en finir avec le problème d’un raccord fuyant, changez carrément le joint.

  • Boucher un tuyau en cuivre défectueux c’est possible avec du mastic :

On ne colmate pas une fuite de tuyau en Cu sans nettoyer la conduite. Prenez un torchon et commencez par sécher la zone fuyante ; laquez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour parfaire son polissage, il faudra utiliser une laine d’acier fine, un morceau de toile émeri fine ou une brosse métallique Découpez le mastic en premier etmodelez- le. Répétez l’opération jusqu’à ce que vous obteniez un mélange de produit homogène et onctueux . C’est maintenant que vous allez appliquer le mastic sur la conduite fuyante pour la colmater . Le ballon de teinte uniforme et moelleux doit être ajusté manuellement sur la zone fuyante astiquée. Le produit durcisseur doit colmater la conduite sans problèmes . Laissez sécher le temps qu’il faut .

  • Pallier un problème de fuite sur tuyau en Cu en se servant d’un ruban adhésif spécial :

Prenez de la brosse métallique, un morceau de toile émeri fine ou du papier abrasif et commencez à poncer le tuyau en cuivre . Nettoyez-le à l’aide d’un chiffon et n’oubliez pas de le sécher. Utilisez un sèche-cheveux dans ce cas là. Préparez aussi la bande et apprêtez-vous à l’appliquer sur la conduite.

 Comment faire pour stopper la fuite au niveau d’un raccord abîmé ?

Quand la fuite provient de votre bague PVC, la meilleure solution consiste à vous en approprier une neuve. Si elle est encore récupérable, resserez-la tout simplement. Si elle continue à faire fuir de l’eau, repositionnez votre joint ou remplacez-le.

Colmater une fuite d’eau sur une tuyauterie en Cu

Une fuite n’est pas aussi facile à localiser qu’elle puisse paraître. Défectuosité de tuyaux résultant d’ un choc direct, gel de canalisations, défaut de fabrication, soudage de piètre qualité, micro-vibration, effet coup bélier… A chaque type de fuite doit correspondre la solution la plus adaptée . Le ruban et le mastic antifuite trouvent usage pour colmater les petites fuites tandis qu’il faudra monter un nouveau raccord pour le cas d’une fuite importante.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur :

Proposé en barres ou bien également en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant comprend 2 composants dissociés : durcisseur et adhésif. On le module avec les doigts jusqu’à obtention d’un mélange parfaitement homogène et moelleux qu’on applique sur la zone de contact, c’est à dire la partie fuyante de votre tuyau en Cu pour permettre le colmatage.

  • ruban adhésif autoamalgamant :

Le ruban antifuite est à distinguer du ruban adhésif électricien car autoamalgamant par nature. Ce ruban assez spécial se fond avec le tuyau une fois qu’on l’applique sur la surface fuyante à colmater.

Comment obturer une fuite sur son tuyau en PVC ?

  1. Empêchez l’eau de fuir à commencer par stopper votre compteur

Il vous faudra d’abord vérifierqu’aucune eau ne traverse en amont de la partie abimée de votre tuyau . Arrêtez le compteur !

  1. L’opération commence par le traçage de part et d’autre de la partie endommagée du tuyau en PVC. Une fois cela fait, opérez directement la découpe en utilisant une scie à métaux, une scie égoïne ou une scie à guichet .
  2. Pensez à ébavurer les fragments résiduaires :

L’usage d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un simple petit couteau s’avère plus efficace que celui d’un ébavureur conventionnel pour décaper la surface de contact d’un tuyau fuyant PVC.

  1. Astiquez les surfaces de contact :

Utilisez une feuille essuie-tout imprégnée d’alcool pour dégraisser les manchons et les extrémités restantes de la conduite sur 3 à 5 centimètres. Pour ce faire, vous pouvez vous servir d’ un détergent classique .

  1. Le déglaçage des champs de contact,

pour réussir le collage des zones de contacts, vous devez absolument les dégeler à priori.

  1. Et maintenant…opérez la mesure des éléments de tuyau à échanger

Avant d’ôter la partie défectueuse mesurez- la d’abord . Retirez donc un centimètre de la longueur obtenue.

  1. Le calibrage une fois effectué , procédez au découpage du nouveau morceau de tuyau :

intégrez le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop presser. Repérez la longueur de coupe . Tronçonnez le nouveau tube ; polissez- en l’extrémité .

  1. Il vous faudra maintenant les connecter :

Votre canalisation est maintenant prête à recevoir le tronçon de tuyau neuf ! Pensez tout d’abord à séparer légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à ouvrir les colliers qui fixent la partie la plus courte. Ceci, de telle sorte qu’ elle soit séparée du mur ou bien posée par terre.

  1. La tuyauterie est maintenant connectée ? Passez tout de suite au collage des zones de contact

Pour encoller les surfaces de contact, vous avez 2 choix : Vous collez directement sur les surfaces dégivrées soit dans les manchons, soit par l’extremité du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Reliez manchons et tube :

Après avoir introduit les manchons aux limites de votre tuyau de remplacement , Enfilez-le à son tour, de part et d’autre ; des deux côtés.

Comment remplacer une chasse d’eau

Vous avez décidé de procéder au remplacement de votre chasse d’eau existante, mais d’abord pensez à la vider en vous assurant de la fermeture du robinet d’arrivée situé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. La première étape du démontage d’une chasse d’eau commence d’abord par le détachage du couvercle :

Désinstaller une chasse d’eau tirette , c’est facile ! Dévissez-la simplement !. Le démontage d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en détachant le fil assurant sa liaison .

  1. Débarrassez-vous maintenant de l’ ancienne chasse d’eau

Enlevez aussi du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à quatre vingt dix degrés à l’inverse de l’aiguille d’une montre.

  1. Pour préparer votre toilette à accueillir la nouvelle chasse d’eau ; pensez à retirer le joint du réservoir des toilettes :

Désinstallez les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette en les dévissant. Une fois cela terminé, retirez les vis par le haut . Le Réservoir une fois désinstallé, saisissez-le et mettez-le par terre. Débarassez-vous du soin d’étanchéité usé. Le système de fixation du réservoir quant à lui doit être dévissé en utilisant d’une clef spécifique .

  1. La 2ème chose à faire quand il faudra installer une nouvelle chasse d’eau, c’est de restituer la réservoir sur la cuvette :

La purification du céramique passe avant la restauration du réservoir. Il vous faudra visser son fond et aussi l’écrou du système de la nouvelle chasse d’eau en vous servant d’une clé spéciale pour ce faire. Montez le nouveau joint mousse à son tour ; enfilez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis ce même vis en dernier. Serrez-en correctement les écrous.

  1. L’étape finale avant l’installation définitive de la chasse d’eau neuve consiste au remontage robinet/flotteur :

Coulissez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur ; intégrez le pas de vis dans son trou. Immobilisez l’écrou de fixation du flotteur avant d’installer un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement après . En usant d’une clé appropriée , serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps .

  1. Mettez la chasse d’eau neuve en place :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens d’une montre.

Nettoyage chauffe-eau : 5 astuces clés quand il est temps de s’y mettre

  1. Débranchez puis déconnectez totalement le chauffe-eau:

Avant de nettoyer un chauffe-eau , commencez déjà par désactiver son disjoncteur général tout en enlevant le fusible.

  1. Passez tout de suite à la purge de votre chauffe-eau

La vidange n’est pas nécessaire pour nettoyer un chauffe-eau à résistance stéatite tandis qu’elle est indispensable concernant un chauffe-eau thermoplongée. Il vous faudra en effet nettoyer la cuve du chauffe-eau électrique.

  1. Maintenant que la vidange est terminée , passez maintenant à l’étape de la désinstalltion de la résistance de votre chauffe-eau

Après avoir vidangé votre chauffe-eau électrique , démontez la résistance ! Dévissez ensuite le capot de protection pour l’enlever entièrement .

  1. Epurez- la à son tour
  2. Avant de brancher et de réactiver votre chauffe-eau électrique , vous devez remettre la platine à sa place

Il suffit de restaurer la platine pour votre chauffe-eau à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche repositionné sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau à résistance en stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre votre chauffe-eau électrique en marche.

Laisser un commentaire